mercredi, décembre 07, 2005

Alerte à l'arnaque de faux mendiants dans les trains

Un message de la plus haute importance à faire circuler.

Un homme se faisant passer pour un chef d'Etat responsable circule actuellement dans les trains.
Si vous le croisez, celui-ci vous remercie de payer les 2300 milliards de dette de son Etat. Et vous demande surtout de continuer à payer vos impots et taxes sans rien dire.

ATTENTION CECI EST UNE ARNAQUE DE GRANDE AMPLEUR. Ne vous laissez pas avoir une fois de plus, cela ne ferait que l'encourager !

Sur ce site les photos de l'homme en question : http://labaf.blogspot.com/ . Si vous le voyez alertez nous. Nous cherchons à l'appréhender au plus vite pour la sécurité de tous.


TOUTES LES PHOTOS ET VIDEOS DE l'INDIVIDU SUSPECT :
Video de l'individu prise par un touriste


(Seconde video encore plus accablante , il fait même peur aux enfants)


En train de déposer ses petits papiers avec precision
dette de la france 2300 milliars d'eurosVoici celui qu'il déposera peut-etre sur votre siege, soyez prudent !
Son visage souriant et son costume de bonne coupe inspirent la confiance à ses futures victimes
Pourtant il n'hésite pas à narger les voyageurs une fois ceux-ci dépouillés.
Ne vous laissez-pas faire ! Vous seriez les seuls responsables !

dimanche, novembre 27, 2005

Pompidou des sous


Hommage de la BAF aux Jalons : en pleine manif des syndicats avec une banderole "Pompidou des Sous". Notre façon à nous de participer au modernisme et à l'audace réformatrice du mouvement social français.

Nous entendons quelques remarques approbatrices de ci et là, "ça me rappelle ma jeunesse" dit l'un des manifestants.




la vidéo d'Erik Svane et Arthur Wneir appelant avec leur camarades le president Pompidou à un geste envers les travailleurs.

samedi, novembre 26, 2005

On a sondé les manifestants syndicalistes

Le 4 octobre 2005, un million de personnes, selon Deuxième rencontre : Marie-Bernard du parti communiste


Elle porte un autocollant "Parti communiste français" sur l'épaule, une veste rose, une chemise et une écharpe de la même couleur. Elle proteste avec ses camarades en machânt un chewing-gum avec conviction. (Extraits)

Arthur Wneir :Une étude montre que de nombreux fonctionnaires sont surmenés.
Marie-Bernard :Ah oui, oui ....

Arthur Wneir : Vous êtes fonctionnaire ?
Marie-Bernard : Oui, assimilée.

Arthur Wneir : Vous êtes surmenée ?
Marie-Bernard : Ah oui, oui.

Arthur Wneir : Que faudrait-il faire ?
Marie-Bernard : Embaucher du personnel, tout simplement !
Arthur Wneir : Passer aux 30 heures, ça vous irait ?
Marie-Bernard : Oui, pourquoi pas ? ( M.B hausse les épaules).


Troisième recontre : Mikael a.k.a "le CHE-gt"


Mikael est un jeune cheminot, il arbore un T-shirt à l'effigie du "Che", tient à la main un gobelet de vin et porte un béret rouge. Il s'affirme favorable aux éxécutions publiques, "à 100%", comme son modèle révolutionnaire ... (Extrait)


Arthur Wneir : D'apèrs vous, la dette publique est de 150 milliards ? 500 milliards ? 1100 milliards ? 2 trillions ?
Mikael : Ca dépend, on va dire c'est ce qu'ils disent le plus, c'est à dire 1 milliard.
Arthur Wneir : Heu, non ... ( il lui tend son papier avec les chiffres.)
Mikael (corrigeant) : 150 milliards ?

Arthur Wneir : 1100 milliards : c'est la dette publique française.
Mikael : (l'air méfiant du syndicaliste à qui on ne la fait pas) : Ouais, c'est ce qu'ils disent ...

Et le meilleur pour la fin : Gerard la nouvelle recrue de la BAF



Moralité : Les Contribuables Associés ont encore beaucoup de travail pour informer les Français!

lundi, octobre 10, 2005

Déclaration romantique dans un centre des impôts


BAF-declaration
Vidéo envoyée par Labaf

declaration d'impôt dans un centre des impôtsUne perception des impôts résonne ordinairement des cris, des pleurs et des supplications des contribuables pressurés par le fisc, sommés chaque année d'y rendre compte de leurs revenus.
La célèbre Brigade de l'Argent des Français a choisi d'apporter l'amour, la joie et le soleil en ces ténèbres, en allant y faire sa déclaration, à sa façon. Aux dernières nouvelles, la dame du guichet serait encore sous le choc !

POEME - LA DECLARATION D'IMPOTS

O mon fisc, mon bon fisc, je viens te faire ma déclaration.
O fisc, toi qui m'as tant pris
Toi à qui j'ai tant donnée,
Comme chaque année je viens te visiter.

A la place de mon écot reçois ces quelques fleurs
Qui, je l'espère, te mettront du baume au coeur.

Je sais bien que tu préfères l'argent,
mais pourrais-t-on plutot parler de sentiments ?
Cependant déjà dans ton oeil je vois poindre le redressement.
Tu vas fouiller mon appartement,
vider mes comptes, mesurer mes richesses !

A peine déclaré, déja prelevé.
Je te dis que j'ai 5 enfants,
Tu me dis qu'un Hamster n'est pas un enfant
Non, décidement entre nous rien n'est possible

Restons amis, oublie mon nom et mon adresse,
Ne m'écris plus, ne m'appelle plus,
Je pars loin de toi, à Luxembourg ou Monaco
Bien loin de tes vilains Impots !

Arthur Wneir

notes :
genoux à terre arthur wneir fait sa déclaration à la dame du guichet tandis qu'Erik Svane éxécute une chorégraphie romantiqueSur la premiere photo instant d'émotion : Arthur Wneir fait à genoux sa déclaration à la Dame du Guichet, tandis qu'Erik Svane éxécute une chorégraphie romantique..En contribuables galants, Arthur Wneir et Erik Svane offrent un bouquet à la dame du guichet, émue.

Deuxiéme photo : En contribuables galants, Arthur Wneir et Erik Svane offrent un bouquet à la Dame du guichet, émue. Avec leurs assujettissements les meilleurs, ils peuvent repartir la tête haute : une fois de plus, la BAF a rempli sa mission !

La vidéo de l'exploit à télécharger, faites circuler l'adresse ( 18 mo, format .AVI)

lundi, juillet 25, 2005

Canular au salon de la Fonction Publique

La Brigade de l’Argent des Français a planté sa tente au salon de la fonction publique pour Le CRI du contribuable. Il a fallu mobiliser le gros des troupes de la sécurité du Palais des Congrés pour la déloger, largement le temps de faire de belles photos.

"L’administration recrute ! Si plus de 22% de la population active française travaille dans la fonction publique, les institutions étatiques, territoriales et hospitalières recrutent encore massivement aujourd’hui". C’est par cette annonce alléchante que le site web de la Fonction Publique incitait nos compatriotes � se rendre, du 7 au 9 avril dernier, au Salon de l’Emploi Public, sis au Palais des Congrès � Paris. N’écoutant que son devoir, la Brigade de l’Argent des Français a répondu � l’appel. Mission : trouver la meilleure branche de la fonction publique où dormir !

AVANT L’EFFORT











Veillée d’armes
avant l’exploit, au Palais de congrès. Paris.

CHERCHE NID DOUILLET …

















Où dormir ?
Le premier stand, trop de lumière, impossible de fermer l’oeil !

TOUT CONFORT …














Un stand régional ? Les chaises ne sont pas assez moelleuses, difficile d’y prendre ses aises.

OU PLANTER SA TENTE









"Fonction publique territoriale" : enfin le stand idéal ! Vaste, clair et vide. Le temps de monter la tente, de se mettre en pyjama et d’enfiler son bonnet de nuit avant de se mettre au turbin.

POUR TRAVAIL ET CONFERENCES

















Arthur Wneir et Erik Svane vont se coucher, sans secouer l’apathie des indigènes. Cette étrange torpeur naît-elle de l’habitude de voir des gens dormir au bureau en pyjama ? Ou l’audace de la BAF les pétrifie-t-elle?

35 HEURES SUR 24 !

































Fin de la sieste au bout d’un quart d’heure. La sécurité (une société privée), rendue maussade par un réveil brutal, encercle nos dormeurs. Notre photographe s’esquive � temps pour sauver ces preuves irréfutables qu’une fois de plus, la BAF a bien mérité du fonctionnariat. Mission accomplie !

vendredi, avril 01, 2005

La BAF piége la manif des fonctionnaires

Le 20 janvier 2005, la déjà célèbre Brigade de l'Argent des Français, emmenée par l'indomptable Arthur Wneir, avait résolu de se joindre aux quelques dizaines de milliers de fonctionnaires descendus dans la rue, pour y défendre, avec "l'emploi dans les services publics", leurs priviléges et avantages acquis.

Un exaltante occasion de découvrir une espèce d'hominidés abondante dans nos contrées : le gréviste fonctionnarisé (Fonctionarius grevistus ).

En tête du cortège de la manif des fonctionnaires

La BAF à l'avant-garde du fonctionnariat syndicé : "derrière nous, défendez vos privilèges !"

Le CRI du barbu

Comme les petits-fils de Marx, lisez le CRI du Contribuable !

Marche ou grève !



fonctionnaire piégé par la baf
(regardez bien le texte des pancartes)
Dialogue engagé :
-Manifestant gréviste, c'est difficile, comme métier ?
-Ben, faut marcher, hein ! Mais heureusement, on touche la prime de godasse !

Debout les damnés des avantages acquis


Erik le Rouge, militant bafiste, exprime tout haut les aspirations légitimes que le peuple gréviste pense tout bas !

lundi, janvier 10, 2005

Canular 1 La BAF piége EDF et la CGT

Deux agents de la « Brigade de l’Argent des Français » se sont introduits dans les locaux d’EDF et de la CGT pour chercher l’argent des contribuables. (Ce canular a été diffusé dans le N°2 du journal le CRI du Contribuable en janvier 2005.)


EDF, c’est plus de 24 Milliards de dettes - sans compter l’argent des retraites ! Mais où passe l’argent des contribuables - usagers ? Les hommes de la Brigade de l’Argent des Français ont enquêté � leurs risques et périls dans les coulisses de l’électricien nationalisé ! Leur objectif : retrouver les 6 milliards d’euros des retraites d’EDF ….�

À l’EDF, les pigeons roucoulent … et la B.A.F passe � l’attaque



Nos enquêteurs se pointent à l'acceuil d'une agence EDF, à Barbès :
"Bonjour monsieur ! Auriez-vous vu l'argent des français ?"
Réponse : "La sortie, c'est par là !"

Leurs premières tentatives refoulées, l’ordre est donné de déclencher l’Opération Manne d’EDF

Rebelote. Equipé pour la fouille, les champions de la BAF parviennent à s'infiltrer
dans les bureaux en se mêlant au personnel. L'opération retrouver l'argent d'EDF.

Recherches infructueuses





Pas de coffre derrière les panneaux; pas de champagne, ni de caviar dans les distributeurs de boisson ;
et les toilettes ne sont pas en or : "Mais où donc planquent-ils le magot ?"

L'enquête piétine, mais où est donc l'argent d'EDF ?


Coup de fil passé au CRI par nos enquêteurs d'un des bureaux (déserts ...) : "Pas de panique on va trouver !"

Quand soudain ....

Petit tour dans les sous-sols .... et enfin le premier indice ! "Bon sang, mais c'est bien sûr !"

Le coupable est demasqué , merci la CGT


"Euréka !" Le trésor des contribuables est (en petite partie) retrouvé ! 400 millions d'euros par an pompés sur nos factures pour alimenter le comité d'entreprise cégétiste (CGT) d'EDF !