lundi, janvier 16, 2006

Opération Mitterrand, le bilan

L'opération « remettre sa francisque à François Mitterrand » réalisée par la BAF au siège du PS dimanche dernier a été un succès.

Des dizaines de blogs et sites ont repris les photos, certains ont diffusé la vidéo. L'info a suscité des discutions sur moults forums.

Le blog à fait plus de 2700 visites la semaine passée. Dont 1000 le lundi 9 janvier.

VIVA LA BAF

-Retrouvez une Interview d'Arthur Wneir sur Histoire de dire à propos de l'opération Mitterrand.

-Copinage : Vous aimez la BAF : votez pour Gremi sur umour.com et gagner 100 euros

1 commentaire:

Simon a dit…

si on observe quelques dates de l'itinéraire de Mitterrand de 35 à 45, on relève :


- Février 1935, participe aux manifestations de l'Action française (contre "l'invasion métèque" à l'Université).
- Mars 1935, adhérent des Volontaires nationaux (créés par le dirigeant des Croix-de-Feu, le Cl de La Rocque).
- Mars 1936, participe aux manifestations des étudiants de droite pour la démission du professeur de droit Gaston Jèze [Professeur de droit public français, Gaston Jèze (1869-1953), avait accepté d'être le conseiller d'Hailé Sélassié, négus d'Ethiopie, chassé d'Addis-Abeba par les troupes mussoliniennes].
- Juillet 1936, publie son 1er article dans l'Écho de Paris (quotidien de droite).
- Printemps 1939, avec plusieurs amis, voit le Comte de Paris en Belgique.
- Janvier 1942, à la Légion des combattants (à Vichy), rédige des fiches sur les "antinationaux" gaullistes et communistes.
- Avril 1942, démissionne, ayant le sentiment "de ne servir à rien".
- Juin 142, au Commissariat au reclassement des prisonniers de guerre (dirigé par Maurice Pinot) : favorisera la fourniture de faux papiers pour aider les évasions.
- Octobre 1942, reçu par Pétain avec plusieurs responsables du Comité d'entraide aux prisonniers rapatriés de l'Allier.
- Novembre 1942, publie un article, "Pèlerinage en Thuringe", évoquant sa captivité, dans France, revue de l'État nouveau (dirigée par Gabriel Jeantet, ayant appartenu à la Cagoule).
- Janvier 1943, démissionne du Commissariat au reclassement (après révocation de Pinot par Laval).
- Février 1943, participe à une réunion à l'initiative d'Antoine Mauduit (d'où naît un comité de lutte tentant de fédérer les mouvements de résistance des prisonniers de guerre).
- Printemps 1943, décoré de la francisque, n° 2 202.
- Novembre 1943, devenu Morland dans la Résistance, part en avion pour Londres puis Alger.





[Extraits de Jean-Émile Néaumet, Les grandes enquêtes du commissaire Chenevier, (pp. 129-130), Albin Michel, 1995, de Pierre Péan, Une jeunesse française, François Mitterrand 1934-1947 (p. 537-554), Fayard 1998, et de Georges-Marc Benamou, Jeune homme vous ne savez pas de quoi vous parlez, Plon, Paris 2001]