lundi, octobre 08, 2007

Felix Rodriguez meilleur que le Che

Lassé de voir le Che partout, la BAF décide de rendre hommage à un héros positif le jour de la mort du révolutionnaire argentin : Felix Rodriguez, cubain-américain, agent de la CIA, soldat du monde libre.

Texte du discours d'Arthur Wneir (à venir)
Le MP3 de la chanson officielle Felix Rodriguez (à venir)
La Fiche Wikipédia de Felix Rodriguez
La face cachée du Che, livre de Jacobo Machover
Jean-Pax Mefret, chanteur de l'anti-communisme

felix rodriguez-hommage
Arthur Wneir, Yorrick, Matthieu Liber, JM-Joseph, Morbi, Robert H

Recommander cet article sur les sites de syndication d'information :

21 commentaires:

Anonyme a dit…

Excellent. Félicitations à nos amis de la BAF pour cette cérémonie qui remet les pendules à l'heure !
Amicalement,
Frédéric.

webmaster a dit…

Le président de l'Association des Amis de la Peine de Mort, aurait tout à fait pu être présent.

Simon Aubert a dit…

Bonsoir Arthur, que va-t-il advenir du buste? :D

Lawyer a dit…

Eh, j'attends le téléchargement (gratuit...) de la chanson !!!

Pour l'anecdote, et en parlant d'humour de droite, pensez au regretté JEAN YANNE qui avait publié une chanson ironique sur le Che et jésus - oh che oh che - et à THIERRY LE LURON qui s'était bien foutu de la gueule de Ferrat avec sa chanson sur Cuba et les ""jolis"" goulags d'URSS... mais j'ai oublié le titre, eprsonne n'est parfait (je crois que c'était "La liberté"...)

Mais je n'ai pas trouvé de liens sur Youtube.

PS. Comment on rejoint votre groupement ?

PS. 2. A quand une section féminine style brigade féminine Mossad ?

Arthur Wneir a dit…

Le buste est sur un piano chez moi pour l'instant, si j'ai le temps je ferrai un moulage en platre pour le garder un souvenir.

Pour rejoindre la baf : arthur.wneir@hotmail.fr

une section feminine ? Pour cela il foudrait .... des femmes.

Il y a une ou deux volontaires, donc à l'avenir il y aura je l'espere des roles féminins dans certains gags.

Anonyme a dit…

Ecoeurant...

Lawyer a dit…

Ouais, Che guevara était un mec écoeurant, responsable (et son idéologie meutrière surtout) de la mort de plusieurs centaines d'opposants, sans compter les victimes de la famine.

Mais il faut avoir lu "Le livre noir du communisme" pour comprendre, et pas avoir écouté ce que disait lionel jospin à l'époque, à savoir "n'y croyez pas trop, c'est de la propagande US, les communistes n'ont jamais fait de mal à personne !!!"

Les cadavres des victimes apprécieront.

VousHadits? a dit…

La chanson est vraiment pas bien, et très en-dessous de "Hasta Siempre"... Que dire, cette chanson a été écrite par l'un des plus grands boléristes cubains, si seulement on pouvait réécrire le texte et ne garder que la méodie... Sinon votre provoc est assez sympa, elle m'a pas autant fait flipper que votre action à Paris durant l'affaire des caricatures, là je vous avais trouvé particuièrement couillu face aux barbus... D'ailleurs on dirait que vous vous en prenez plus aux barbus qu'au autres, barbophobes? @:-) Sans dec il est temps que le mythe du CHE s'effondre, et que les Mao de Wahrol aillent brûler en enfer... Mais le Boléro, ça, non, c'est trop sublime...

Arthur Wneir a dit…

Ouai, on ferra une meilleur chanson la prochaine fois.

Seul 2% de nos gags s'en prennent à des barbus, soyez objectif un peu.
Mais peut-etre vous même êtes barbu ! ;-)

Anonyme a dit…

Le livre noir du communisme est un bouquin aussi objectif que votre mascarade innommable. Courtois est un pauvre gars, un chercheur du CNRS en mal de sensations fortes, même décrié par ses propres collaborateurs dudit bouquin. A quand un sketch sur la collaboration française avec Kadhafi ?

Lawyer a dit…

"Le livre noir du communisme est un bouquin aussi objectif que votre mascarade innommable"

Merci Anonyme (j'apprécie les gens qui ont le courage de leurs opinions).

Subjectif alors, ce livre ?

Hmmm. Sans doute. il n'a jamais rien du se passer au Cambodge, en Chine ou en URSS. La Stasi est-allemande n'a jamais fusillé des gens pour opinions contraires au régime, e.g le trafic de bibles (comme le père de l'un de mes meilleurs amis, mais ca doit être un gros mytho vous avez raison)

Bref le communisme c'est cool.

D'ailleurs, la preuve, ils ont gagné la guerre froide et tout le monde vit bien chez les cocos !

Non mais sérieusement, quand quitterez vous votre enfermement et votre avueglement : le communisme a échoué partout et est extremement dangereux !

Quant à la "mascarade", ca j'ai bien aimé, et je ritère mes compliments à la BAF.

Fuck les cocos !

Anonyme a dit…

Mettre mon prénom t'avancera pas à grand chose mec, on est si nombreux dans l'hexagone. Mais je conçois bien que s'appeler Lawyer et avoir un site dédicacé à lady liberty a autrement plus de notoriété que ma paisible petite existence de villageois alsacien. Les faits que t'énumères, c'est déjà connu de tout le monde, en tous cas tout de le monde qui s'intéresse à la question, ta culture n'a rien de démentiel, et ce n'est pas ce que "je" reproche à ce livre. Mais peut-être faudrait-il que je répète le commentaire précédent pour tes yeux fatigués : je critique les seules subjectivité et impartialité du bouquin. Les faits sont là, le bouquin n'invente rien, mais la préface de Courtois (chercheur au CNRS, favorable à Guantanamo et à la guerre en Irak, ancien communiste qui subit la passion du converti...pauvre homme s'il en est) est critiquée non pas seulement par ses adversaires mais aussi par ses collaborateurs. Autant dire que le stalinisme est une horreur, mais comparer les communistes aux nazis comme le font la plupart des anticommunistes (parfois assez ironiquement d'anciens militants d'extrême droite comme Madelin) relève du pur délire. Les militants communistes n'ont jamais parlé de race supérieure, sont anti-bellicistes, ont résisté à l'envahisseur nazi (ce que tu sembles d'ailleurs beaucoup oublier dans ton petit blog libertarianistatique) même si leur rôle au début de la guerre a été un peu trouble, et ont défendu la plus grosse majorité des progrès sociaux depuis le XIX° siècle. Bien-sûr tout ça c'est très futile, ça n'a pas d'importance, surtout à vos yeux, et aux yeux de certains ultralibéraux qui défendent entre autre, l'idée que réduire des gens à l'état d'esclave, si le marché l'exige, ben faut l'accepter.
Et si l'apanage de la violence n'était que communiste, Dieu sait qu'on vivrait sous un soleil bien plus radieux aujourd'hui. Maiiiis non. Il en est tout autre. L'Argentine, le Chili, le Nicaragua, le Paraguay, la Grèce, les dictatures africaines, l'Arabie-Saoudite, l'Egypte, le Maroc, la Russie, la Biélorussie, le nord de l'Afghanistan, l'Irak, bref une belle flopée de pays qui ne figurent et n'ont jamais figuré dans la liste des rogue states de l'Etazunie, mais qui réussissent à passer entre les gouttes médiatiques, un peu par magie, sans doute n'est-ce pas ? C'est marrant comme tout le monde s'acharne sur Cuba, et son impitoyable et monstrueux homme à barbe avide de sang et de pouvoir, en omettant de dire que les Etats-Unis ont mené et mènent une bataille idéologique véritablement écoeurante contre un si petit pays, insulaire qui plus est, en tentant nombre de coups d'Etat, en menant une propagande absolument faramineuse pour détrôner (si je puis dire) le méchant pas beau Castro, et son régime absolument méprisable qui dispense des soins suffisant à faire descendre le taux de mortalité infantile à celui d'un des plus bas du tiers-monde, et à fournir une éducation telle que le taux d'alphabétisation de la population cubaine est plus élevé que celui des Etats-Unis. Mais ceci est immanquablement écarté, évidemment, Cuba c'est des communistes quand même.
Peut-on qualifier Robert Mugabe et le Kim Jong-il de communistes ? Non, tout simplement. Mugabe rase des favelas, je crois pas que ça soit le geste d'un communiste qui se veut communiste, et Kim Jong-il reprend du stalinisme son effroyable culte de la personnalité. Et après ? Y a t-il le moindre aspect communiste, sinon pour un anticommuniste, dans cette Corée du Nord ? Idem pour Polpot, qui, comme le rappelle le numéro spécial de l'"Histoire", pourtant pas très élogieux à l'égard de l'idéologie n'a pas de véritable culture marxiste. Tout le monde peut se réclamer de tout sans s'en soucier. Sarkozy cite bien Jaurès et Blum, pour autant est-il un admirateur de la SFIO ? (oui Lawyer, Sarkozy est de gauche c'est bien connu).
Je terminerai ce commentaire par une concession évidente. Le communisme est un danger lorsqu'il est un pur dogme, c'est-à-dire que le seul souci de ses partisans soit le respect des propos de Karl Marx et de Lénine. Souvent l'analogie entre le communisme et le fanatisme religieux se reflète dans les propos des adversaires du communisme (peut-être que la longue barbe du type qui l'a théorisé y est à l'origine). Ils ont raison sur le point essentiel que le communisme s'est retrouvé vêtu de l'attirail d'une foi, que la Révélation par le Capital a initié. L'exemple le plus éminent est Staline. Mais contrairement à vous je ne crois pas que le communisme en son essence soit l'incarnation du Mal. Car dans bien des cas, c'est vous les dogmatiques, qui oubliez le revert de la médaille que vous affichez si fièrement. Le monde changera peut-être lorsque les journalistes gagneront 1500 balles par mois et que le loto sera interdit...

Lawyer a dit…

Ouah, je n'avais pas vu ce magnifique commentaire !!!!

Cher Anonyme alsacien, tu écris "Mettre mon prénom t'avancera pas à grand chose mec, on est si nombreux dans l'hexagone"

Alors, aie au moins le le courage de terminer ta phrase : ..."pour te péter ta sale gueule, moi et mes potes de gauche, et tout ca parce qu'on ne pense pas comme toi et que le simple fait que tu ne penses pas comme nous mérite qu'on te tabasse".

Rajoutte "sale bourgeois égoiste", "jeune con hétérosexuel banc en costume cravate" et "fumier d'impérialiste vendu aux USA et à israël", ca sera parfait.

C'est pour ca qu'au départ je ne mettais qu'un pseudo, pour éviter que des personnes aussi peu tolérantes que toi ne m'écrivent des mails incendiaires, mais aujourd'hui ce genre de remarque me fait bien rire.

Tu ne me feras pas changer d'avis sur le communisme, qui était dangereux dès le départ !

Bien amicalement,

Anonyme a dit…

C'est marrant le contraste de ce commentaire avec les articles qu'on peut trouver sur le site que tu mets en lien.
Je n'ai pas répondu aussi dramatiquement que tu le prétends. C'est bien là le problème : agiter, agiter et agiter là où y a pas de raison. C'est bien si ta bonne conscience s'envoit en l'air avec tes principes. Moi je ne suis là que pour réagir à toutes ces conneries. C'est fou comme ma prétendue intolérance est éclipsée par la tienne quand tu te donnes le droit de t'exprimer en mon nom (qui certes t'es inconnu) et en m'alléguant des propos totalement dénués de sens. C'est pas parce qu'on défend la possibilité que les homosexuels puissent faire ce qu'ils veulent dans leur intimité, qu'on ne comprend pas que ça puisse encore déranger des hétérosexuels, je cite, "cons, blancs et en costume cravate", et c'est pas pour autant qu'on a envie de leur péter la gueule, d'autant plus que ça leur donnerait crédit. Mais c'est marrant de te la jouer martyr, ça te va pas si mal que ça au fond, "martyr qui défend la liberté à tout prix". C'est bôôô.

Lady Sneerwell a dit…

Coucou, je m'appelle Belu, je suis argentine et je pense que vous avez tout a fait raison sur le Che!!
Je m'ennuie d'ecouter tous les gens disent qu'il etait un héros, qu'il vraiment aimait les pauvres... Je ne peux pas croire que cette stupidité existe a Paris aussi. Assez! Je deteste tout ca parce que c'est ne pas la verite!!!
Le "Che" est issu d'une très vieille famille aristocratique de l'Argentine, avec beaucoup d'argent. Il jouait rugby dans un des clubs le plus "snob" du banlieue de Buenos Aires! Mais personne ne souviens pas tout ca... parce que l'Histoire est toujours écrite par les vainqueurs!!
Vous voudrez savoir qui es le Che? Il es un rancunier trop ambitieux... Un burgeoise pretentieux qui "bit more than he could chew"... vous comprennez???

Je vous en prie finalemente de me pardonner mes fautes d'orthographe, etc. Je parle espagnol et anglais tres bien, mais mon francais... c'est affreux!!

au revoir mes amis!

Anonyme a dit…

Et si tu nous parlais de la dictature des colonels ?

Arthur Wneir a dit…

La dictature des colonels, c'est mal.

Voilà , j'ai bon ?

Aistud a dit…

Je ne comprends pas comment on peut se foutre du Che comme ça, ce n'est pas parce qu'il n'est pas né pauvre qu'il n'a aidé personne!Peu importe les origines sociales quand les actes sont de bonne augure, et vous avez peut être oublié le passage ou le Che s'est exilé de Cuba après l'insulte à l'URSS et ou il a tenté de liberer la Bolivie, lui et ses compagnons guérilleros vivaient dans des conditions déplorables, mangeaient tous les 3 jours.Non, la vie du Che n'a pas été faite que de luxe.Il a SOUFFERT , il est MORT pour la LIBERTÉ.Ayez au moins ce respect pour lui.

Arthur Wneir a dit…

Ouai enfin l'insulte à l'URSS consistait aussi en une accusation envers eux d'être des laches (ou un truc du genre) sous pretexte qu'ils n'avaient pas utilisé l'arme atomique contre les Etats-Unis !!! Alors ça me fait bien rigoler ceux qui essayent de nous faire croire que le Che était choqué par le totalitarisme soviétique.

Quand à la liberté de la Bolivie, si c'est pour faire la même chose que ce qu'il a personnellement fait à Cuba ce n'est vraiment pas la peine et c'est tout sauf une libération.

Après le courage physique du personnage est sans doute réel, mais au services de biens mauvaises actions.

Aistud a dit…

Non c'est faux le Che a traité l'URSS d'impérialiste car il n'était pas d'accord avec leurs méthodes, ce qui n'a pas plu à Castro qui lui prenait comme modèle l'URSS.
Quant à la libération de Cuba elle fut hautement bénéfique pour ce peuple tyrannisé par Baptista depuis des lustres, les inégalités furent réduites etc...D'ailleurs les cubains adulent toujours le regretté Che Guevara, ils lui accordent même des messes c'est dire!

Anonyme a dit…

Quelques vérités. Ce sont les paysans Boliviens amérindiens (et pas les plus riches) qui las d'être les cibles des exactions répétés (vols, enrôlements forcés, tortures, assassinats) de la part du pouilleux Guevara et sa bande de crimminels les ont dénonçer à la CIA. pas pour toucher une prime juste pour vivre en paix. Il est amusant de noter que les FARC se livrent à des exactions semblables sur les "indios".

Lorsqu'il dirigeait la prison de la Cabana à La Havane Guevara forçait les familles des condamnés à mort à le supplier en vue d'obtenir la grâce du condamné. Après ces humliations la grâce n'était jamais accordé, Guevara était un individu particulièrement sadique (ce fût la raison de l rupture avec Castro qui le méprisait tout en l'utilisant).

Le régime castriste pratique la déportation des homosexuels (considérés comme des malades à "guérir"). Ils sont internés dans des camps de travail, sont astreint aux travaux agricoles les plus éprouvants (récolte de la canne à sucre) avec des rations alimentaires réduites. Tous ceux qui soutiennent le régime castriste sont des homophobes !